Projet solidaire « hiver chaud »

Projet solidaire « hiver chaud »

Cela nous semblait de prime abord impossible… Comment allions nous récolter des habits chauds et de l’argent en deux mois seulement et durant une période chargée pour nous, élèves de terminale. But we did it !!! Avec un peu de persévérance, d’efforts et une pincée de bonne humeur, tout est possible. 

Quand l’hiver arrive, nous sommes tout excités à l’idée de sortir nos gros pulls et de boire des chocolats chauds tout en observant la course de gouttes de pluie… Eh bien, sachez que pour certains, ce n’est pas le cas. Dans les régions les plus reculées de notre royaume, l’hiver est synonyme de souffrances. Touchés par la situation précaire des enfants d’Amizmiz, un petit village aux environs de Marrakech, nous avons décidé de donner main forte à ces gens là. Pour ce faire, nous avons organisé une collecte de vêtements chauds au sein de notre établissement ce qui a permis par la même occasion à de nombreux élèves de prendre part activement à ce projet ; un projet commun à tous finalement, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les mauvaises conditions de vie et les injustices qui règnent dans certaines régions de notre pays.

Une vente de gouters a également été mise en place durant chaque récréation dont les bénéfices ont servi à acheter des cartables avec une trousse garnie pour chacun des 200 élèves de l’établissement. 

Nous avons pris la route vendredi 15 février, une fois arrivés à Marrakech, nous avons rejoins monsieur Zaouak qui nous a organisé une petite visite dans les jardins de Majorelle, pourquoi pas joindre l’utile à l’agréable après tout ?

Une fois arrivés à Amizmiz, nous sommes restés bouches bées devant la beauté de ses paysages, la fraicheur et la pureté de son aire… Cela nous a fait beaucoup de bien !

Le lendemain, nous nous sommes rendus à l’école comme prévu, en route nous avons rencontré les habitants du village et des petits garçons qui sont venus m’interpeller en disant « bonjour madame, comment allez-vous? bienvenu chez nous » et m’ont accompagné jusqu’à la porte de l’école. C’était à la fois drôle et touchant de voir comment ces petits à l’énergie débordante étaient heureux de nous accueillir chez eux. Nous avons fait connaissance avec ces jeunes qui ont été autant impressionné par nous que nous l’avions été par eux, leur innocence, et leur joie de vivre. Nous nous sommes répartis par la suite en fonction des activités que nous avions mis en place au préalable, notamment les ateliers coiffure, danse, foot, peinture… qui ont eu beaucoup de succès à vrai dire. Ce fut une journée, certes, fatigante mais enrichissante pour tout le monde et sur tous les plans. L’instant d’une journée, nous avons rendu des petits enfants heureux et marqué à jamais leur vie autant qu’ils ont marqué la notre, en écrivant cela, leurs petits visages innocents resurgissent dans mon esprit et je peux vous dire que nous ne sommes pas prêt de les oublier tant ils nous ont impressionné.

Une fois arrivés à El Jadida, nous avons reçu un message qui nous a fait chaud au coeur; « Merci, merci à vous d’avoir dessiné le sourire sur les visages des pauvres et des orphelins, tout le village ne parle que de vous, que Dieu vous revaille cela ». Je ne saurais décrire avec des mots ce que nous avions ressenti, nous étiez touchés et fiers d’avoir pu aider ces jeunes qui méritent tous autant que chacun d’entre nous d’être heureux et épanouis. 

Ce projet nous tenait particulièrement à coeur, nous nous sommes donnés corps et âme pour qu’il puisse aboutir avec succès. Cela nous a permit de sortir de ce « cocon » qu’est notre établissement et ainsi d’ouvrir les yeux sur le monde extérieur, « la partie cachée de l’iceberg » pour citer le directeur de l’école, où les conditions de vie ne sont pas aussi simples que l’on s’imagine. Nous, élèves de terminale, du haut de nos 17 ans, sommes venus en aide par le biais de simples gestes à des personnes dans le besoin et vous alors, qu’attendez vous ? nous avons le devoir de remettre à l’heure l’horloge de la solidarité humaine.

Nous tenions à remercier dans un premier temps madame la proviseur qui nous a soutenu depuis le début, nos professeurs encadrants, madame Bouchentouf sans qui ce projet n’aurait jamais eu lieu ainsi que monsieur Zaouak qui a prit de son temps pour tout organisé et qui a servi de coordinateur entre les deux écoles, et M.Hlil.

Nous tenions à remercier également tous les parents pour leurs dons et tout particulièrement monsieur Rafik pour son immense générosité.

IMG-20190216-WA0056-19.jpg IMG20190216105625-18.jpg IMG-20190216-WA0080-14.jpg IMG-20190216-WA0083-15.jpg IMG-20190216-WA0073-16.jpg IMG-20190216-WA0063-17.jpg IMG-20190216-WA0127-11.jpg IMG-20190216-WA0097-12.jpg IMG-20190216-WA0088-13.jpg IMG-20190216-WA0161-7.jpg IMG-20190216-WA0140-8.jpg IMG-20190216-WA0146-9.jpg IMG-20190216-WA0136-10.jpg IMG-20190216-WA0176-4.jpg IMG-20190216-WA0163-5.jpg IMG-20190216-WA0158-6.jpg IMG-20190216-WA0178-1.jpg IMG-20190216-WA0181-2.jpg IMG-20190216-WA0173-3.jpg Screenshot_2019-02-18-11-41-02-41-0.png

Fermer le menu